• C'est avec beaucoup d'intérêt qu'on attend ton ressenti de ta compétition. Tous les internautes et les visiteurs du site et du blog de l'ASFI attendent avec impatience ton commentaire sur cette course.

     F-V

    Déjà, pourquoi tu es passé du 800m au marathon?  Était ce par défi ??

    Après 6 mois de blessure et une reprise en demi-fond sur le 800 m, ce marathon n'était évidemment pas programmé !
    Si c'était un défi ? Oui mais pas le mien... celui d'une future marathonienne que je voulais accompagner dans cet exercice.
    Nous avons souffert à distance tout au long de ce marathon, et j'ai eu le plaisir ultime de la serrer fort dans mes bras dans l'aire d'arrivée, un moment inoubliable !

    As tu eu du mal  à  te mettre dans la peau d'un marathonien avec les sorties plus longues  et moins rapides ?

    Après avoir profité pleinement des vacances en famille pour récupérer et refaire le plein, j'ai principalement fait de l’endurance fondamentale (entre 1h00 et 1h30), jusqu’à fin aout. Ce fut difficile de ne pas accélérer pendant ces sorties, mais, si ce n'était pas mon défi, ce nouvel objectif devait me permettre de me préparer correctement pour la suite de la saison hivernale.Je voulais arriver pour le début de la préparation marathon reposé et surtout en état !   F-V 

    Comment as tu géré ta course, qu'elles étaient les bases fixés ?? Par qui ? Le coach ou par toi ? 

    Nous avons effectué un test avec notre coach, cela nous a permis de poser les bases de notre préparation et de déterminer une allure de travail : 13kms/h.
    Dans ma préparation j'ai beaucoup douté, mes blessures successives me hantaient, ce fût la difficulté majeure à surmonter, j'ai donc revu à la baisse mes allures et privilégié les étirements et le renforcement musculaire.

     F-V

     Quelles sont les compétitions que tu as effectuées et qui t'ont  mis sur les allures de courses  pour  ce marathon ?

    C'est là que je peux sûrement améliorer ma préparation c'est certain, j'ai participé à 4 compétitions en 1 an et demi et sur des distances légèrement inférieures !!!
    Le semi du Val d'Europe m'a permis de valider mon allure pour le marathon, mais il a aussi été le signe que la fin de celui-ci serait difficile.
    J'ai demandé à mon coach de ne pas participer à la corrida de Villejuif afin de pourvoir encore travailler le foncier.

    Quel sera la suite de ta saison ??

    Je vais réintégrer le groupe de Demi-fond et préparer la saison des cross courts, tenter de faire fructifier tout ce travail de foncier.

    Quels conseils donnerais-tu  à  un jeune  athlète  qui souhaite faire son premier marathon?

    Bien planifier sa saison avec son coach, celui-ci saura l’amener dans les meilleures dispositions au départ de ce premier marathon.

    Si tu as   quelques conseils à appliquer pour la motivation, et les passages difficiles pour gérer un 42km.

    Ne pas négliger les sorties longues et les courses de préparation. 

    F-V 

    Merci Fred,