• Athlétisme/JO-2012 - Dopage: le Kenya ulcéré par des allégations de la télé allemande

     
     

    Le Comité olympique kényan (NOCK) a exprimé son mécontentement vis-à-vis de la chaîne allemande ARD, qui a diffusé le week-end dernier un programme accusant les athlètes kényans de dopage généralisé. Le président du NOCK, Kipchoge Keino, a estimé que les allégations proférées sur cette chaîne relevaient d'un stratagème visant à perturber la préparation des athlètes kényans pour les JO de Londres. "Nos athlètes connaissent parfaitement les conséquences liées à l'usage du dopage. Il serait d'ailleurs souhaitable de se rappeler que nous avons récupéré une médaille d'or aux JO après qu'un autre sportif eut été convaincu de dopage", a déclaré Keino. Rashid Ramzi, le Marocain devenu Bahreïni, l'avait emporté sur 1500 m aux Jeux de Pékin en 2008 devant le Kényan Azbel Kiprop, sacré champion olympique a posteriori.

    AFP

     

     Vidéo